Comment développer votre combativité pendant un match?

Psychosport
coaching mental combativité

Combativité et stress


On dit souvent aux athlètes de rester calme, et en même temps d'être combatif. Cela peut paraître a priori un peu contradictoire mais en réalité pas du tout. Je peux en effet être calme mentalement et en même temps être combatif et dynamique physiquement. Nous avons vu que le stress est en fait nécessaire, que c'est un moteur pour se mettre en action durant le match. On parle alors de stress positif. En réalité, le stress est le premier moteur de la combativité.  Le stress, c'est se préparer à l'action: mon corps se met sous tension pour agir, comme l'animal qui se prépare à fuir ou attaquer son prédateur. Je dois donc idéalement utiliser mon stress pour agir, pour attaquer, et me mettre en action, et l'associer une idée ou une image positive et dynamisante: je peux me dire: "je suis prêt à agir, je suis motivé, je vais agir positivement". A d'autres moments, dans les temps morts, je peux me calmer physiquement, pour récupérer physiquement et mentalement. Attention donc de ne pas être dynamique tout le temps...

Coaching mental: quelques outils


A côté du stress qui est donc un outil à utiliser positivement pour aborder mon match, je peux utiliser différents outils pour être combatif à certains moment clés.
  • Tout d'abord je peux utiliser la respiration: inspirer profondément; souffler en plusieurs fois et de manière dynamique.
  • Adopter un comportement qui me dynamise: le classique "serrer le poing" a l'air simple mais est celui qui est le plus associé à des sensations positives pour être combatif. D'autres comportements, comme sautiller ou bouger de manière dynamique certaines parties du corps, sont très efficaces.
  • Penser à une image de soi-même qui est combative
  • Penser à une image ressource qui évoque la combativité. Je peux par exemple penser à Nadal qui serre le poing, ou encore penser à un lion, si cela me provoque de la combativité et de la motivation
  • Penser à une phrase en se parlant à soi-même, en se disant des phrases combatives. Par exemple: "je suis combatif, j'ai envie de gagner".

Il s'agit de travailler avec son préparateur mental pour trouver son rituel, et savoir quand et comment l'utiliser, en utilisant les outils de ci-dessus. Récemment, un sportif de haut niveau a développé avec moi le rituel suivant : inspirer profondément tout en pensant à une image de lui combative, expirer calmement, puis serrer le poing en se disant "je vais le bouffer, come on". Cela a l'air simple mais cela fonctionne, car une association  avec la combativité a été activée... Evidemment, cela nécessite une répétition du rituel.

Vous trouverez ici une technique permettant ce type d'association qui active un état mental particulier, comme la combativité: l'ancrage de ressources (lien)

D'autres exercices sont à développer avec son coach mental, en particulier l'imagerie mentale, les techniques cognitives et comportementales, ou la sophrologie.

> Liens utiles

> Plus d'information sur la
PSYCHOLOGIE DU SPORT